Danse Contemporaine (Cie)

fantomatik-65 COMPAGNIE DU 8 RENVERSE

 Paris, 1986, la Compagnie est créée par la danseuse Carla FORIS, originaire de Hongrie. En 1990, la découverte des Flandres, région frontière, motivera l’installation de la troupe à Lille. L’équipe d’une création se constitue autour d’un « noyau nordique » tout en restant très internationale.

 Après 2 participations au Festival d’Avignon, la Cie est sélectionnée aux Rencontres Internationales de Seine-Saint-Denis avec « Tango avec un ou deux danseurs » en 1994. « Rue de la morsure », « Si tu vas au bal », « Mine de rien… » on tourné à Reims, Mulhouse, Champigny, Paris, Abbeville, Arras, Arques, Le Touquet, Harnes, Bailleul, Reims, Armentières, Lille (Festival de Danse à Lille)… Résidences de création et tournées en Hongrie, Transylvanie (Roumanie), sur l’île de la Réunion et en Espagne (Chelva).

 La Cie poursuit une démarche pluridisciplinaire entre danse, son/musique et image, incorporant souvent photos ou vidéos dans les créations (cf. photos montées de Bruno Devaele, vidéo de Stéphane Dhenin, DJV Vandal) ou bien la voix (à travers le slam p.ex.) et les musiciens en live.  S’installer entre une démarche liée à la technologie moderne et le traditionnel, faire coexister la musique électroacoustique, le pop-trad français et hongrois, mêler l’univers sonore des phrases hongroises, françaises, espagnoles, le slam et la poésie d’Attila JOZSEF (poète hongrois du XXe siècle), des choix qui font l’originalité de la démarche de la Compagnie.

CARLA FORIS

 Danseuse – Chorégraphe

Marquée par ces origines hongroises et transylvaniennes, par la danse et la musique folklorique de l’Europe Centrale, chères à Béla BARTOK. Après ses études de danse classique, traditionnelles et de salon, ainsi que de théâtre en Hongrie, elle s’initie à la danse contemporaine, aux structures d’improvisation et de composition à Paris auprès de : K. SAPORTA, O. AZAGURY (Four Solaire), O. DUBOC, H. DIASNAS, S. ROCHON, Jean GAUDIN, Marc TOMPKINS, Odile ROUQUET (kinésiologie appliquée à la danse), et l’Atelier Contact de Paris au Qi Gong et au Tai Ji Quan. Elle se consacre définitivement à la danse après un nouveau passage à l’université (Sémiologie, thèse de 3e cycle sous la dir. de Julia Kristeva, sur le grotesque littéraire, Psychologie clinique, DESS, Univ. Paris VII, Maitrise en danse, Pais IV).  Également formatrice en danse-thérapie et tango argentin, elle poursuit ses recherches d’un geste juste…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s